Sélectionner une page

Pourquoi l’ajout de sous-titres booste la visibilité de vos vidéos ?

Votre vidéo corporate est prête : tout a été peaufiné, décortiqué, sublimé même. Le son est calé à la perfection, les séquences subtilement rythmées, le tout en deux ou trois minutes. Mais avez-vous pensé aux sous-titres ?

Avec le grand boom des vidéos, propulsées par les réseaux sociaux attentifs aux usages des internautes, les sous-titres ne sont plus les parents pauvres du Net. Car ils étaient souvent perçus comme l’imperfection qui sème la zizanie dans cet ensemble harmonieux, fignolé des heures durant. Aujourd’hui, la grande majorité des vidéos en lignes sont sous-titrées… et voici pourquoi.

SEO et sous-titres, comme les deux doigts de la main

L’une des raisons principales : les vidéos ne sont pas lues par les moteurs de recherches. Car ils ne peuvent pas (encore) indexer le son comme ils le font avec l’écrit. L’astuce : ajouter du texte, notamment en sous-titrage. Sachant que d’autres optimisations sont indispensables — comme la description, les tags et bien sûr le titre.

On raconte d’ailleurs sur les Internets qu’une vidéo aurait atteint les 8 millions de vues avec sous-titres, alors qu’elle n’en aurait eu que quelques centaines sans sous-titre. On suppose que d’autres éléments ont fait pencher la balance, mais on retient tout de même le poids de ces petites lignes de textes — en plus ou en moins.

N’oublions pas que les sous-titres sont aussi l’un des piliers de l’accessibilité web, pour que tous les internautes, y compris ceux qui pâtissent de déficiences auditives, puissent visionner et comprendre votre vidéo.

Un outil de communication à part entière

C’est peut-être sur ce point qu’on les attend le moins. Et pourtant, si on regarde de près certains chiffres, on apprend que 85% des consommateurs de vidéos sur Facebook le font… sans le son ! Difficile de capter l’intégralité d’un message lorsque les images sont muettes. Cette donnée peut s’expliquer par des usages qui ont beaucoup évolué. Il y a quelques années encore, votre public regardait son écran confortablement assis dans son canapé, sans perturbation notoire. Aujourd’hui, on consomme des vidéos à la pelle où qu’on soit : dans le métro, entre amis, au travail, et surtout sur son smartphone, debout, dans une salle bondée et bruyante, ou a contrario dans un lieu où il serait malvenu de déranger ses voisins. Le son est donc mis sur « mute ». Et les sous-titrages prennent toute leur importance.

Autre facette intéressante des sous-titres : ils s’ancrent dans nos mémoires. Une étude a été menée en ce sens, pour démontrer l’influence du sous-titrage de films dans l’apprentissage de langues. En marketing, l’approche reste la même, et le message à transmettre est d’autant plus retenu s’il est retranscrit.

SEO et vidéo, oui c’est possible ! 

Bref, vous l’aurez compris, les sous-titres ne sont pas la dernière roue du carrosse, mais des contenus à choyer comme votre dernier plan séquence. Il est tout à fait possible de mieux référencer une vidéo grâce aux sous-titres. Et vous pouvez aussi jouer avec eux, les mettre en scène, même si les contraintes sont plus importantes, car ils doivent rester fidèles à leur vocation audio.

Découvrez
d’autres articles…

Aéronautique et Défense : les 5 piliers de notre approche pour le traitement de vos projets de traduction

Virginie Gungor, responsable commerciale au sein du pôle Aéronautique et Défense partage en détail ce qui constitue pour elle et son équipe les 5 piliers du pôle : nos clients : leurs profils et leurs besoins en traduction, une variété de formats à traduire, des process de traduction adaptés, des mots et des « hommes » : notre équipe, la sécurité des données chez Ubiqus, l’Intelligence Artificielle appliquée à la traduction.

lire plus24–27 min. de lecture

Et si on parlait de votre projet ?

elementum justo facilisis mattis eleifend Sed mi,