Sélectionner une page

Aéronautique et Défense : les 5 piliers de notre approche pour le traitement de vos projets de traduction

Nos clients : leurs profils et leurs besoins en traduction

Le pôle Aéronautique & Défense d’Ubiqus Traduction travaille pour les principaux maîtres d’œuvre français de l’industrie de défense et de sécurité terrestre, aéronautique et navale. Pour certains, cette collaboration dure depuis plus de 20 ans. Autant dire qu’engagement et confidentialité sont les mots d’ordre des traducteurs et chefs de projets de notre pôle ! Plus précisément, nous travaillons soit en amont d’une offre de nos clients – par exemple avec leurs équipes d’ingénieurs pour traduire des réponses à appels d’offres, notamment des spécifications techniques –, soit en phase de recette des équipements, avec les départements de Documentation technique de nos clients ou leur prestataire en ingénierie documentaire. Cela ne nous empêche pas de travailler également pour d’autres services, comme les directions Juridique, Finance, Qualité ou Marketing.

Une variété de formats à traduire, des process de traduction adaptés

En termes de typologie de documents, le spectre est large : documentation utilisateur, manuels de maintenance, IPC (1), supports de formation ou encore IHM (2).

Variété de documents dit variété de formats : hormis tous les fichiers classiques de la suite Office, nous traitons aussi bien les fichiers des développeurs pour localiser les IHM, que les sous-titres de vidéos, les transcriptions audio ou toute illustration sous Illustrator.

Les volumes les plus importants que nous traduisons dans le secteur Aéronautique & Défense restent sans équivoque les contenus de documentation modulaire structurée, principalement les fichiers de type DITA, SGML, XML, FrameMaker XML.
Nous pouvons prendre en charge tous ces différents formats de fichiers grâce à nos outils de TAO (3) qui permettent de traduire le texte par écrasement tout en conservant les balises de structure et en capitalisant sur des bases de données bilingues (nos mémoires de traduction) enrichies au fur et à mesure que les documents sont traduits.

Nous gagnons ainsi en rapidité grâce à un rythme de traduction soutenu, en qualité avec une garantie d’homogénéisation terminologique, et en économie car on ne retraduit pas un contenu précédemment traduit.

En matière de documentation structurée, nous proposons aussi pour l’un de nos clients une prise en charge complète de la chaîne éditoriale : nous allons sélectionner les contenus à traduire, nous les exportons vers notre outil de TAO et nous les réimportons dans l’outil de GED (4) de notre client, jusqu’à la publication finale au format PDF de la version traduite. Notre équipe de linguistes travaille ainsi en phase avec les équipes de rédacteurs techniques de nos clients.

Il peut également nous arriver de prendre en charge la gestion des flux de demandes de traduction chez un client. Ainsi, derrière la plate-forme de gestion des demandes de traduction de l’un de nos clients, c’est en fait un de nos chefs de projets expérimentés qui est aux manettes. Cela permet de décharger le client des aspects complexes de notre métier et d’offrir une prise en charge optimale de leurs demandes de traduction.

Enfin, nous proposons un autre « format » de traduction de contenus : l’interprétation orale. Nous assurons des missions d’interprétation, principalement de liaison, pour accompagner nos clients lors de leurs réunions ou tout autre événement, sur le sol français jusque dans les steppes de contrées lointaines !

Des mots et des « hommes » : notre équipe

La base commune de notre équipe est notre expertise en linguistique. Des traducteurs aux chefs de projets, parfois même jusqu’à certains commerciaux, nous avons tous une formation de linguiste (Bac +5) et minimum 20 ans d’expérience dans notre domaine. Les traducteurs sont aussi souvent ingénieurs de formation.

Pour certains projets dans le domaine de la Défense, certains membres de notre équipe de linguistes sont habilités. Pour des projets hautement confidentiels qui ne peuvent quitter le sol français, nous n’affectons les documents à traduire qu’à des intervenants de nationalité française et résidant en France. Nous pouvons également détacher sur site des traducteurs habilités.

Outre le fait que nous avons les ressources internes et externes pour traduire dans plus de 70 langues, quand nous affectons un projet à un traducteur, il ne suffit pas qu’il traduise dans sa langue maternelle – état de l’art dans le métier : nous le sélectionnons aussi en fonction de son domaine d’expertise. Un traducteur technique ne traduit pas de documents juridiques ou de communication, et vice versa.

Pour bien traduire, il faut comprendre de quoi on parle !

Nous qualifions nos nouvelles ressources au moyen de tests de traduction. Une fois qu’un nouveau traducteur est qualifié, nous le faisons monter en puissance sur des projets tout en étant accompagné par des traducteurs senior.
En gestion de projets, nous fonctionnons en binôme. Chaque client a son responsable commercial et un chef de projet dédié. Ce binôme travaille en amont du projet pour analyser le besoin du client, étudier la faisabilité technique, mettre en place des plannings, concevoir une offre technique et financière adéquate et constituer l’équipe de traduction idoine.

Nous nous plaçons réellement en tant que partenaire et conseil auprès de nos clients et savons anticiper les difficultés et être force de proposition.

La sécurité des données chez Ubiqus

Compte tenu des sujets sensibles que nous traitons, nous nous devons de suivre des règles extrêmement strictes en matière de sécurité informatique et de sécurisation des données. Nos locaux sont ainsi protégés avec contrôle d’accès et nous travaillons sur nos serveurs informatiques propriétaires situés en France près de notre siège social. Nous appliquons une méthode d’authentification à multiples facteurs sur nos applicatifs métiers et l’antivirus fonctionne en continu sur l’ensemble du domaine informatique d’Ubiqus.

Dans nos échanges avec nos clients et nos traducteurs externes, nous utilisons diverses méthodes pour sécuriser les données hautement confidentielles : conteneurs cryptés, plate-forme sécurisée avec mot de passe – hors de question d’utiliser des plates-formes d’envoi publiques ! Nous pouvons également être amenés à détruire des données sur notre réseau avec procès-verbal de destruction si le client en fait la demande.
En matière de normes, Ubiqus France a obtenu la certification ISO 9001:2015 pour son système de management de la qualité. Et nous travaillons actuellement sur la certification ISO 17100, norme de qualité internationale, propre au secteur de la traduction. Ubiqus Espagne et Ubiqus Belgique sont déjà certifiés.

L’Intelligence Artificielle appliquée à la traduction

Comme vous le savez déjà, les technologies basées sur l’IA ont aussi été développées dans le métier de la traduction et les résultats en NMT (5) sont vraiment probants depuis 4-5 ans. Mais comme dans toute innovation, il s’agit de ne pas jouer à l’apprenti sorcier. L’exploitation de la NMT n’est pas adaptée à tous les projets de traduction, même s’il peut être tentant d’utiliser cette technique pour obtenir un résultat quasi instantané. Se posent en premier des questions de confidentialité des données. Si vous passez des documents entiers dans certains traducteurs automatiques publics, vos données vous échappent et sont utilisées pour entraîner ces moteurs, contrairement à ce qui est préconisé par le RGPD européen (6). Ce n’est peut-être pas un problème pour des parties de texte isolées, mais cela peut le devenir pour des documents couverts par le secret commercial ou industriel.

Chez Ubiqus, nous investissons en R&D sur ce sujet depuis 2014. Nos ingénieurs d’Ubiqus Labs spécialisés en Machine Learning et NLP (7) ont ainsi développé une plateforme de traduction automatique entraînée avec des données propres à chaque secteur d’activité d’Ubiqus – Technique, Financier, Juridique… et sur nos propres serveurs hébergés en France.

Imaginez que vous receviez un soir un appel d’offres de 300 pages en allemand au format PDF. C’est plus que contrariant de devoir engager des coûts de traduction pour un appel d’offres que vous n’êtes pas sûr de remporter, ou bien de vouloir y répondre et de surcroît devoir attendre plus d’une semaine le retour de la traduction pour pouvoir commencer à travailler sur votre dossier de réponse. Grâce à notre solution NMT, nous pouvons vous fournir sous 1 heure une traduction en français ou en anglais exploitable pour commencer à travailler sur l’AO et à un coût jusqu’à 80 % moins cher qu’une traduction classique. De plus, vous pourrez réutiliser la version anglaise pour rédiger votre réponse à AO en anglais.

Pour gagner en précision terminologique, nous pouvons aussi customiser nos moteurs de traduction en les associant aux mémoires clients que nous enrichissons au fur et à mesure des traductions réalisées.

Ensuite, tout est une question de dosage. La traduction automatique brute s’applique parfaitement pour des documents de travail. Pour des documents destinés à être publiés, la traduction neuronale devra être associée à de la post-édition par un traducteur professionnel afin de parvenir à un niveau de qualité publiable.

La question à se poser avant de demander une traduction est celle de sa finalité : est-ce une traduction qui vous servira uniquement à travailler ou une traduction destinée à être publiée ? Quel est le degré d’urgence ? L’équipe Ubiqus est là pour vous aider à cibler votre demande et à trouver la réponse technique adaptée. Parlons-en !

(1) Illustrated Parts Catalogue – Nomenclature
(2) Interface Homme-Machine
(3) Traduction Assistée par Ordinateur
(4) Gestion Électronique des Documents
(5) Neural Machine Translation – Traduction automatique neuronale
(6) Règlement Général sur la Protection des Données
(7) Neural Language Processing – Traitement automatique du langage naturel

Découvrez
d’autres articles…

Et si on parlait de votre projet ?

ante. id, Nullam adipiscing pulvinar elit. mattis id ipsum