Sélectionner une page

Projet vidéo : bonnes pratiques pour des vidéos accessibles partout, par tous.

86% c’est l’augmentation des conversions grâce à l’intégration de vidéos aux pages de destination.

Nous avons imaginé un livre blanc rassemblant l’ensemble des enjeux de communication d’aujourd’hui : nouveaux usages du public et devoir d’inclusivité.

 

Télécharger le livre blanc

Nous utilisons Sendinblue en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous reconnaissez que les informations que vous allez fournir seront transmises à Sendinblue en sa qualité de processeur de données; et ce conformément à ses conditions générales d'utilisation.

À retrouver dans le livre blanc : toutes les questions que vous vous êtes toujours posées sur le sous-titrage de vos vidéos

Le sous-titrage, allié incontournable de la communication d’aujourd’hui

 

Un outil marketing répondant aux nouveaux usages du public

Aujourd’hui, le support vidéo fait partie intégrante de notre quotidien. L’accès croissant aux nouvelles technologies, et notamment aux smartphones connectés, permet aux utilisateurs de regarder des vidéos en ligne à toute heure et (presque) partout. YouTube consomme d’ailleurs aujourd’hui 35 % du trafic Internet sur mobile. Le succès grandissant de cette plateforme, avec plus d’1,5 milliard d’utilisateurs par mois, qui regardent en moyenne 1 h de vidéos par jour, en est la preuve : les vidéos n’ont jamais eu autant le vent en poupe.

 

L’évolution sociale : répondre à l’enjeu d’inclusivité

Dans la recherche constante d’une inclusivité des personnes handicapées par les marques commerciales, le sous-titrage est un allié de taille au niveau des contenus vidéo. Il est indispensable pour les personnes  sourdes et malentendantes, c’est évident, mais également pour les personnes présentant des troubles de l’attention ou encore les personnes autistes.

Il est à noter qu’une loi du 11 février 2005 oblige les chaînes du service public à sous titrer à 100 % leurs programmes, un grand pas en avant pour les personnes ayant un handicap.

Projets de sous-titrage : secrets et rouages

 

Quel est la différence entre traduction et traduction avec adaptation pour sous-titrage ?

La traduction classique d’un texte d’une langue à une autre n’est généralement pas soumise à des contraintes aussi strictes que celles qui régissent le sous-titrage. Il s’agit de rendre le sens le plus fidèlement possible, mais des libertés sont possibles notamment dans l’ordre des mots, la longueur des phrases, les jeux de mots, etc.

 

Comment sous-titrer une vidéo ?

Le sous-titrage d’une vidéo comprend plusieurs étapes importantes :

  • la réception et la conversion en basse définition de la vidéo par le chef de projet
  • la transcription puis le repérage du texte
  • la traduction adaptée en suivant les règles du sous-titrage
  • la relecture et validation par des responsables linguistiques
  • la livraison d’un fichier .srt prêt à être incrusté, c’est à dire intégré directement dans la vidéo la prestation d’incrustation est parfois également proposée.

Et si on parlait de votre projet ?

libero Donec neque. ipsum suscipit Curabitur dolor.